Asco chair by Mathieu Delacroix


Asco chair by Mathieu Delacroix:

A propos de ASCO, le designer Mathieu Delacroix  déclarait : La chaise Asco allie de manière homogène deux techniques, deux matériaux, deux époques : le tressage et l’aluminium. Technique ancestrale d’assemblage et d’ornementation, le tressage est très tôt utilisé dans l’ameublement adoptant plusieurs formes et de nombreuses matières: palmier, raphia, cordes, cuirs, fibres synthétiques…L’aluminium est quant à lui un matériau intimement lié à l’industrie. Il est mis à profit à toutes les échelles et dans de nombreux domaines : aviation, automobile, architecture, espaces domestiques… Asco emploie ici la technique du cintrage de tube d’aluminium afin de tracer le squelette de la chaise. Cette structure double et légère vient accueillir deux types de tressages. Un tressage simple vient unir les deux tubes qui dessinent le dossier. Deux séries de tressages en boucles s’entremêlent au cadre inférieur pour créer une assise confortable. Asco se décline en plusieurs finitions. La structure est thermolaquée noir ou blanc. Le dossier et l’assise sont tressés en cordages de fibres synthétiques de couleur. Mêlant subtilement technologie et tradition, Asco se veut être une chaise à la fois légère et mobile, confortable et élégante, qui s’adapte parfaitement à l’extérieur comme à l’intérieur.

Mathieu Delacroix: The Asco chair seamlessly combines two techniques, two materials, two times: braiding and aluminum. Ancestral technique of assembly and ornamentation, the braiding is very early used in furniture adopting several forms and many materials: palm, raffia, ropes, leathers, synthetic fibers … Aluminum is a material intimately linked to the industry. It is used at all scales and in many fields: aviation, automobile, architecture, domestic spaces … Asco uses the technique of bending aluminum tube to trace the skeleton of the chair. This double and light structure comes to accommodate two types of braiding. A simple weave joins the two tubes that draw the file. Two sets of loop weaves intertwine with the lower frame to create a comfortable seat. Asco comes in several finishes. The structure is powder coated black or white. The backrest and seat are braided in ropes of colored synthetic fibers. Subtly mixing technology and tradition, Asco wants to be a chair that is both light and mobile, comfortable and elegant, that adapts perfectly to the outside and the inside.

KOURSI

 

Juliet Armchair by Benjamin Hubert


Juliet Armchair by Benjamin Hubert:

Pour célébrer le centenaire de la société italienne de meubles Poltrona Frau, la marque sélectionne douze jeunes créateurs prometteurs du monde entier, y compris Nendo, Stephen Burks, nina Zupanc, Constance Guisset et Daphna Laurens, pour concurrencer dans le défi de la conception de la société de la chaise du centenaire. Juliet de Benjamin Hubert est la conception gagnante de la compétition ou on a demandé au participants d’utiliser des techniques traditionnelles d’ameublement.

Le designer britannique Benjamin Hubert a voulu communiquer les propriétés de la sellerie cuir. l’extérieur de la chaise utilise la flexibilité et la résistance à la traction du cuir pour décrire un cadre traditionnelle en bois, où la forme du bois peut être clairement vu à travers le revêtement en cuir serré.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Koursi

Hanji Chair by Maezm



Le groupe coréen Maezm présente un projet basé sur les possibilités du hanji, un papier traditionnel asiatique. Ils ont créé une chaise avec un matériau alternatif qui dispose des qualités du plastique. Ce papier poreux fait main est utilisé dans l’architecture coréenne pour ses propriétés thermiques. Fait à base de mûrier ce matériau proche du plastique est nommé dak.
Le Dak est l’ingrédient de base de la matière, c’est un mélange préparé avec du hanji et de la colle à base de pâte de riz, le tout est placé dans un moule comme tous les produits en plastique . Une fois extrait, il est encore renforcée avec une autre couche de hanji. Le durcisseur utilisé est de la farine pour lui donner une belle finition, il est ensuite recouvert d’une laque. Le siège est d’une épaisseur de 7 à 8 mm. Le but n’est pas seulement de remplacer les plastiques, mais d’amener les gens à commencer à penser à des matériaux traditionnels dans une perspective moderne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

KOURSI