Market Chair By Noé Duchaufour Lawrance


Market Chair By Noé Duchaufour Lawrance:marketchair04

Comme chaque année le designer français Noé Duchaufour Lawrance revient avec une nouvelle chaise pour le salon Maison & Objets à Paris cette année il nous présente sa chaise étonnante qui la nommée Market Chair pour la marque française Petite Friture, il rend hommage au structure et les lattes de bois qui forment les étals des marchés, où le lieu de rassemblement communautaire apporte producteurs et consommateurs. basé sur les mouvements d’échanges culturels d’aujourd’hui, ces normes sociales qui continuent à survivre et nous rappelle constamment notre besoin de communication, de rencontres et de simplicité.marketchair03

KOURSI

Andrée Putman: une vie en noir et blanc


Andrée Putman: une vie en noir et blanc.I-Grande-22461-andree-putman-ambassadrice-du-style.net
Atypique, égratignée par la vie, celle qui se définissait comme le «mouton noir des moutons noirs» a donné une nouvelle dimension à la décoration. Elle est décédée samedi matin à l’âge de 87 ans.
Designer française de renom, Andrée Putman, qui est décédée samedi à Paris à l’âge de 87 ans, a signé de son style épuré et élégant des hôtels, restaurants et boutiques chics, mais aussi des bureaux de ministres et des objets de la vie de tous les jours. Avec beaucoup de rigueur, de classe et un soupçon de fantaisie : la « grande dame du design » aimait à se définir comme une « touche-à-tout », une « exploratrice » toujours en quête de « nouveaux territoires ». Son style ? Viser l’intemporel. La créatrice se plaisait à mêler les époques, les matériaux. Avec deux éléments essentiels pour elle : la lumière et l’espace. Noir, blanc, beige, gris, parfois un bleu Klein : la palette de couleurs était sobre.

Elle a aménagé l’intérieur du Concorde, signé l’architecture intérieure d’hôtels prestigieux, de musées, travaillé avec les plus grands noms de la couture, édité un mobilier réduit à l’essentiel et réédité des pièces de créateurs des années 1920-30 tels Jean-Michel Franck, Mallet-Stevens ou Eileen Gray, devenues aujourd’hui des icônes, créé des bijoux pour Christofle…Mais Andrée Putman n’était pas pour autant un touche-à-tout de génie. C’était une allure, un style, rigoureux et dépouillé, une culture et une certaine idée de l’élégance. Sa voix un peu rauque, grillée par les gitanes, s’est éteinte ce matin. La grande dame du design avait 87 ans.

Issue d’une famille recomposée de grands intellectuels bourgeois, elle se considérait comme «le mouton noir de moutons noirs». Atypique, égratignée par la vie mais aussi lumineuse. Ce qui la caractérisait? «Sa curiosité, son ouverture d’esprit, son humanisme. Elle se comportait en sociologue», assure Olivia Putman, sa fille. Ce qui lui permit de fréquenter, avec la même aisance, les milieux politiques, artistiques et le Palace dont elle sera l’une des égéries.Andree Putman Salle de bains hotel Morgans

Elle ne dessine pas mais elle capte tout

Dès les années 70-80, André Putman donne une nouvelle dimension à la notion de décoration qu’elle envisage comme une réflexion sur l’espace, le volume, la lumière, à une époque où l’on se contentait d’assortir rideaux, canapés et papiers peints. Elle ne dessine pas, mais elle capte tout. Seuls son intuition, ses yeux grands ouverts sur le monde, sa connaissance des gens la guident. Comme une évidence, elle imposera le blanc, le noir, le gris dans la maison et sortira la salle de bains de son ghetto hygiéniste pour en faire une pièce à vivre à part entière.

Les projets dont elle était la plus fière? Ceux qui émanaient de belles rencontres humaines comme ce fût le cas avec Steeve Rubell, ex propriétaire du Club 54, pour lequel elle relooke l’hôtel Morgans, pour en faire le premier boutique hôtel. «Fière» est un bien grand mot car ses projets préférés étaient toujours ceux à venir, poursuit Olivia Putman. Elle aimait mettre en avant l’artisanat, faire prendre conscience de la beauté intrinsèque de matériaux simples comme le carton ondulé ou le grès ceram.

Source AFPphoto-Putman-500x364

 

KOURSI

Sorri Lounge Chair by Gonçalo Campos for WEWOOD


Sorri Lounge Chair by Gonçalo Campos for WEWOOD:sl_150113_04-940x940

Le designer portugais Gonçalo Campos a créé une chaise longue de large et accueillante en bois massif pour la marque portugaise de menuiserie WEWOOD. « Facilement reconnaissable par ses grandes surfaces douces, une caractéristique importante qui offre tout le confort, avec une large zone pour déposer biens comme un sac, un manteau ou un livre. » Dit Campos. De nombreux détails de conception ont été pris en compte dans cette chaise de souligner sa construction solide et sa courbe principale, vous invite a s’assoir et d’assurer le sourire.

Description from the designer:

“Sorri” is a friendly chair, ingenious, wide and inviting. Easily recognised by those great gentle surfaces, an important feature that provides all of the comfort, with a wide area to drop belongings like a bag, a coat or a book. Many design details were considered in this chair to stress its solid construction and its main curve, remineschent of an inviting and assuring smile. Much of the attention was also placed in the back of the chair, to make sure it looks solid, inviting and comfortable from every angle. This chair perfectly marries a simple and pleasant shape, with an efficient and optimized production, creating a comfortable product to see and to use.sl_150113_10-940x386

KOURSI

Minuscule Chair by Manz Cecilie


Minuscule Chair by Manz Cecilie:cecilie_manz_minuscule_1

Minuscule Chair est une conception simple mais sophistiqué qui a été initié par une série d’ateliers expérimentaux et un dialogue créatif entre le concepteur Manz Cecilie et Republic of Fritz Hansen. Les ateliers portait sur un matériau unique et il n’y avait pas de contraintes de courte durée ou de création. « For me design always starts with the material. I need to have all the materials in my hand before I can feel if it is something I can work with » Cecilie Manz.

minuscule combine la tradition de production artisanale et industrielle. La coque de l’assise est rembourré et cousu à la main dans un poids léger, pourtant textile durable et comporte un détail de cuir fin qui suit les contours de la coque. Cette coque tout en courbes est maintenu par un cadre de base formée en plastique, un matériau de contraste encore complimenter contemporain. Les lignes droites sur le châssis de base sont adoucis comme les courbes sur une pierre échouée sur la plage, une source d’inspiration derrière les détails de conception des minuscules.

Le revêtement de la coque extérieure est disponible en deux tons de gris, une couleur qui fascine Cecilie Manz parce que c’est la seule couleur qui est capable d’absorber toutes les autres couleurs. La coque intérieure est tapissée dans un choix de couleurs allant de la rouille orange et ocre, d’un bleu outremer foncé.Fritz Hansen _minuscule_033_

KOURSI

Starling Chair by Cameron Foggo of NONN


Starling Chair by Cameron Foggo of NONN:starlingc1
Un portage de Nouvelle-Zélande, un fauteuil en toile de cuir contraste joliment avec un cadre en frêne blanc tourné à la main, c’est un objet qui se fondre dans son environnement et ne créerait pas une partition entre le premier plan et le fond. Ce morceau me rappelle de certaines grandes créations du milieu du siècle, en particulier Alvar Aalto et sa chaise Paimio qui a été conçue pour le sanatorium de Paimio la tuberculose en 1928. Cette étude porte sur les patients atteints de tuberculose besoins précis, tels que l’angle est de 110 degrés de la chaise en arrière pour les aider à respirer, la courbe avant du bras, il était facile à saisir pour s’assoir ou se lever. A mes yeux, cette chaise a quelques similitudes, mais est également différente d’une autre manière aussi, ce qui en fait une pièce spéciale à sa façon.. Starling chair a été conçue par Cameron Foggo originaire de Nouvelle-Zélande pour l’agence de design NOON.

Description de designer:

When designing the Starling, my intention was to produce a timeless skeletal chair; skeletal so it may be used in any situation, where it can be seen through without creating a partition before the view or area beyond. I admire a lot of 50s Danish furniture, I gravitate towards American oak and Walnut, black steel and leather. The Starling is a contemporary take of a classic Danish style and use of materials prevalent in the 50s.starlingchair4

KOURSI

Pocket Chair by DING3000 for Discipline


Pocket Chair by DING3000 for Discipline:Pocket-Chair-by-DING3000-on-flodeau.com-3

Basé à Hanovre le studio de design DING3000 réalise une solution excentrique pour ce petit fauteuil, doux au toucher grâce à son cuir cuoietto en collaboration avec le nouvelle marque de design italienne Discipline. Glissé comme un gant sur la structure en bois, le corps de la Pocket Chair est accroché sur la structure, ce qui garantit une adaptabilité étonnante du siège. La forme confortable lui donne un look familier et sophistiqué à la fois. Lavable et résistant, il peut être utilisé dans différents contextes, de la maison au bureau, mais aussi dans les bars lounge et restaurants.3-pocket-chair-by-ding3000-for-discipline

KOURSI

The Well Proven Chair by James Shaw and Marjan van Aubel


The Well Proven Chair by James Shaw and Marjan van Aubel:

JamesShaw-MarjenVanAubelWELLPROVEN2_10

The Well Proven Chair  est le résultat d’une longue période de recherche sur le développement des nouvelles solutions durables de production, à partir des déchets de bois, provenant de n’importe quelle usine bien gérée. En mélangeant des copeaux de bois prélevés ramassés dans les ateliers, de la bio-résine, de l’eau et un colorant, les deux étudiants, James Shaw d’origine britannique et Marjan van Aubel d’origine néerlandaise, ont moulé une nouvelle matière qui a séchée pour devenir une structure en dure. Cette masse échevelée de matière repose sur une structure de chaise très classique dont les pieds élégants tournés en frêne, contrastent avec la vivacité de siège._MG_8376x Custom

KOURSI